Articles

Jour 4 Sable souillé / Sable en beauté

Image
Après un bon petit déjeuner dans les rires et la bonne humeur, For My Planet est repartie pour de nouvelles aventures. Notre dernier indice vous a-t-il aidé ? Comme nous le pensons vous avez sûrement deviné que notre action était le ramassage de déchets sur la plage St Estève. Pour cette activité, deux journalistes de « La Provence » nous ont interviewés et photographiés. Pour commencer, un membre de l’association « surfrider foundation » nous a expliqué le déroulement et les détails de cette matinée. Nous étions très surpris de trouver autant de déchets sur une si petite plage et surtout dans un parc national très préservé. Cette activité nous a permis d’être unis car nous nous battions   pour la même cause. Nous avons ensuite dû trier tous ces déchets ; les déchets les plus fréquents étaient les emballages plastiques et les mégots de cigarettes.  N ous avons été impressionnés   par la quantité et la variété des déchets sur cette plage : environ 1500 déchets !

Jour 3 À pic / Au fond...

Image
Ce matin après notre réveil et notre petit déjeuner quotidien, nous nous sommes mis en route pour découvrir grâce à une randonnée pédestre l'île de Pomègues. L'observation du paysage de la flore abordée hier avec les gardes nous a permis d'être encore plus sensibles à la préservation de ces magnifiques végétaux, et par conséquent d'y faire plus attention. Notre ballade s'est égayée de discussions autour de notre environnement et donc de ce que nous y observions. Nous avons vu malheureusement quelques déchets échoués dans les Calanques en contrebas, mais la nature, bien présente, animait le plus souvent nos dialogues. La découverte notamment d'oliviers sous une forme que nous n'avions jamais vue nous a épatés. En effet ces arbres se sont adaptés de manière surprenante au vent : certains rampent et s'agrippent aux rochers tandis que d'autres se mettent en boule pour pouvoir survivre. Comme quoi la nature est bien faite ! Un paysage éblouissant, e

Jour 2 À flanc de roche, le contraste terre / mer...

Image
Bien reposés après une bonne nuit de sommeil, nous étions fin prêts pour commencer une nouvelle aventure. Nous avons débuté notre journée par une randonnée enrichissante avec deux guides des calanques, Aurélien et Hugo. Nous avons découvert de nombreux aspects inconnus de l'île à travers sa faune et sa flore propre à son milieu aride. Astragales de Marseille (ou coussin de belle-mère), perce-pierre, pins d'Alep, et même saladelles naines de Provence... autant de plantes dont l'évolution (notamment un système racinaire en profondeur jusqu'à sept ou huit mètres) a permis une adaptation exceptionnelle à la sécheresse, aux embruns salés et au vent, caractéristiques principales du Frioul. Ainsi la nature s'est parfaitement intégrée au sein de cet archipel très rocheux, donnant un ensemble vraiment harmonieux. De plus, nous avons appris que de nombreuses espèces d'oiseaux vivaient sur les falaises des deux îles. Certaines sont de passage, mais la plupart

Jour 1 Embarquement immédiat !

Image
Après un départ matinal de la gare de Toulon, nous avons pris le métro puis la navette pour nous rendre sur les Iles du Frioul. Arrivés sur place, nous avons été complètement stupéfaits et dépaysés par la beauté de l'archipel. A la suite d'un bon repas, nous avons débuté notre première activité : une randonnée palmée au milieu d'un herbier de posidonie. En observant les fonds marins nous avons pu remarquer qu'ils étaient bien préservés, malgré quelques déchets plastiques en profondeur. Une grande biodiversité marine s’épanouissait dans ce merveilleux cadre naturel; nous nous sommes sentis "intrus" parmi cette faune florissante. Personne ne s'attendait à voir tant de richesses si proches de Marseille, deuxième plus grande ville de France. Petit bémol : l'eau un peu froide nous a congelés. Cette expérience a été unique et sportive ! Suite à cette plongée nous avons découvert que le grand enjeu en Méditerranée était de faire renaître la posidonie

Le Frioul

Image
EXPEDITION SCIENTIFIQUE Sur l’archipel du Frioul Avec les élèves du collège NDM de Toulon Du 8 au 12 avril 2019 Objectif de notre mission Comprendre et restituer le travail scientifique des gardiens du Parc National des Calanques Lieu de notre mission L'archipel du Frioul

Concours de logos !

Image
Un grand merci aux collégiens qui ont proposé des logos pour For My Planet ! Vous avez été très créatifs ! Voici quelques propositions qui nous sont parvenues. Bravo et merci pour votre motivation et votre engagement à nos côtés ! Un grand merci à Angélique Rénier pour son logo, qui est devenu l'identité de For My Planet !

L'association

For My Planet  Ecologie & Citoyenneté  Recommandation n°9 : « Multiplier les sorties en extérieur pour les enfants afin de développer leur sensibilité à la nature, et d’une manière générale améliorer l’appréciation de la nature dans toute la société » Appel des 15 000 scientifiques – 13 novembre 2017 Genèse de l'association For my Planet Il y a près d'un an, 15 000 scientifiques du monde entier lançaient un cri d'alarme quant aux conséquences irréversibles du changement climatique sur notre planète et ses habitants. Cette nature qui se dégrade à vue d'oeil, nous l'avons observée dans les régions polaires, où nous avons travaillé plusieurs années comme journalistes et guides conférenciers : fonte des glaciers géants de l'Antarctique, disparition progressive de la banquise au large du Groenland, réduction de l'habitat des ours polaires, des bœufs musqués, des manchots...au-delà de sensibiliser les visiteurs de ces contrées menacées par le c